Vous voulez vous sentir bien chez vous ?


Vous voulez vous sentir bien chez vous sans être obligés de déménager ? Voici les 5 étapes à suivre pour y parvenir !

 Pourquoi les émissions de déco cartonnent-elles autant ? 
Tous ces beaux intérieurs, épurés, chaleureux, inspirants qui nous font rêver.  Si vous vous intéressez autant à la déco et que vous passez du temps a essayer de trouver des solutions de rangement et d’aménagement pour optimiser votre lieu de vie, c’est pour une raison bien précise : "Vous sentir mieux chez vous"! Notre intérieur est notre trois ème enveloppe après la peau et le vêtement. Il nous protège du monde extérieur. C’est notre bulle d’oxygène pour nous ressourcer et recharger les batteries. C’est ce que nous voyons en 1er en nous levant le matin et en dernier en nous couchant le soir.  

Notre lieu de vie a un impact énorme sur notre moral et nos émotions. Que ressentez-vous quand vous arrivez dans un lieu que vous trouvez sublime ? Comment vous sentez-vous quand vous entrez dans une pièce sombre, encombrée et salle ?
Ci-dessous 5 étapes simples mais indispensables a suivre, pour vous sentir enfin mieux chez vous, sans être obligées de déménager et sans casser la tire lire.



inspirants

Trier = gagner de la place 

L’une des causes principales pour lesquelles on se sent mal à la maison, est la surplus, l’encombrement et l'accumulation de choses, d'objets  . 
Il faut commencer par le trier . C’est un prérequis. Refaire la déco d’un intérieur où ça déborde de tous les côtés ne sert à rien . De plus avec des bidules qui ne vous servent à rien pour une grande partie. Commencez par les zones ou les objets vous gênent le plus, les endroits les plus encombrées. Le résultat avant/après sera d’autant plus impactant et visible. Ça va vous booster pour la suite.

Une fois que vous avez décidé de la zone ou pièce à attaquer en premier, voilà ce que vous devez faire. 
Prenez chaque objet un par un et posez-vous les questions suivantes :

  • Cet objet est-t-il utilisé par vous ou un autre habitant de la maison ?
  • Est-ce que je le trouve toujours beau/ me donne-t-il le sourire/je l’adore ?
  • Est-ce un objet sentimental ?

Concernant les deux premières questions, ne gardez que les choses/objets pour lesquelles la réponse est OUI. Pour tout le reste, donnez, jetez, vendez. Préparez des cartons pour vous faciliter le triage.

Pour les objets sentimentaux, et je sais que nous en avons tous et toutes mettez-les de côté, et lorsque vous aurez terminé, revenez dessus et demandez-vous à nouveau si c’est quelque chose que vous utilisez ou que vous procure du BONHEUR!

Si la réponse est NON mais que vous n’arrivez toujours pas à vous en défaire alors, gardez-le ! Le but n’est pas de se torturer. Je pense que vous aurez déjà bien épuré la maison à ce stade. laissez-vous quelques semaines et recommencez jusqu'à ce que vous vous sentiez enfin bien chez vous . Avec de la persévérance vous allez y arriver.


home staging

 Qu’est-ce qu’une « garde-robe minimaliste » ? 

 Vider et trier ses vêtements est la première étape du désencombrement. Pourquoi ? Parce que selon les expertes, et notamment Marie Kondo, c’est le plus facile. Apparemment elles n’ont jamais eu de problème de fringues.

Il paraît que l’on n’utilise que 20% de sa garde-robe. Et je suis bien obligée d’avouer qu’effectivement, la grande majorité du contenu de mon armoire est inutilisée…En tous cas, c’était le cas avant que je me lance dans le minimalisme vestimentaire ! 


Le principe de base d'une garde-robe minimaliste est d'avoir un nombre limité de pièces. Généralement, un dressing minimaliste comprendre entre 30 et 50 pièces toutes saisons confondues.  Résumons : un dressing minimaliste est un dressing qui comporte peu de pièces. 
Généralement cela tourne autour des chiffres 3 (30 pièces pour 3 mois) 
et 7 (7 hauts, 7 bas, etc.). Ce dressing peut s’accorder à n’importe quel style vestimentaire (casual, chic, romantique, ect) 

A mon sens, il s’agit d’une garde-robe qui comprend des vêtements que l’on aime, qui nous vont (coupes et couleurs) et qui vont ensembles. Il se trouve qu’avoir une garde-robe démesurée est plus souvent source de problème que de solutions. Qui n’a jamais dit devant son placard “Mais je n’ai rien à me mettre ??!!”. Mais pourquoi cette question revient-elle aussi souvent ? Précisément parce que nos armoires sont trop remplies et mal remplies.

Après avoir fait plusieurs tri et donner des dizaines de sacs de vêtements, j’étais assez contente d’avoir atteint un inventaire d’une centaine de pièces. Mais j’avais encore beaucoup trop de pièces à mon goût. En suivant les conseils d’autrices et de blogueuses averties, j’ai réussi à diminuer davantage le nombre de mes possessions. Cela ne fait aucun doute que mon inventaire sera trop limité pour certaines personnes, ou au contraire trop grand pour d’autres (qui se contentent d’un pull et d’un jean toute l’année à la manière de Gaston Lagaffe). Après tout, chacun sa vision d’une garde-robe minimaliste.
 

Après moult réflexions je me suis dit que le plus simple serait de suivre les recommandations trouvées sur internet (je vous expliquer plus bas quelles couleurs j’ai choisi) : 

  • une couleur de base (bleu foncé ou noir) 
  • + 2 ou 3 couleurs neutres (blanc, gris et/ou beige) 
  • + 1 ou 2 couleurs contrastantes (rose, vert, jaune, etc.). 


Elaborer une garde-robe minimaliste en 4 étape

  • Etape 1 : déterminez le nombre de pièces de votre dressing. 

Le principe de base d’une garde-robe minimaliste est d’avoir un nombre limité de pièces. Généralement, un dressing minimaliste comprendre entre 30 et 50 pièces toutes saisons confondues.
Je vous entends déjà hurler, mais rassurez-vous, avec 50 pièces on a déjà de quoi faire ! A noter que les sous-vêtements et les vêtements de sport ne sont pas comptabilisés (ouf !).   On a pas tous le compte en banque suffisant pour refaire toute sa garde-robe en une semaine. Mais petit à petit, vous remplacerez d’anciennes pièces par des produits mieux adaptés et plus durables. 

  • Etape 2 : trouvez votre style. 

Pour éviter de refaire les erreurs du passé, c’est-à-dire acheter des pièces qui ne vous vont pas, il est important de prendre le temps de trouver votre style. Concernant les deux premières questions, ne gardez que les choses/objets pour lesquelles la réponse est OUI. Pour tout le reste, donnez, jetez, vendez. Préparez des cartons pour vous faciliter le triage.  

Le style qui me correspond : un style plutôt casual, des tenues à la fois “décontracté, confortable et stylé”, que j’accessoirise avec quelques bijoux en or blanc ou en argent, dans des tons gris, bleu, noir et un peu de kaki et vert canard. En somme, j’ai plutôt un style de “fille d’hiver"

Voici mes couleurs : 

  • Couleurs de base : noir
  • Couleurs neutres : blanc et gris
  • Couleur supplémentaire : pour certaines pièces, notamment les robes, des couleurs plus vives comme le vert, le bleu électrique ou le rose. 
  • Etape 3 : triez votre garde-robe.

Une fois que vous avez votre style bien en tête (étape 2) et un objectif chiffré (étape 1), vous pouvez faire le tri dans votre armoire. Éliminez d’abord les pièces qui ne vous vont plus (trop grand, trop petit, etc.) et celles que vous ne mettez jamais. Puis, dans un second, retirez les pièces qui ne correspondent pas à votre style. Cette deuxième phase peut prendre plus de temps ça vous devrez peut-être remplacer certaines pièces en même temps. 
De nombreux sites proposent des méthodes pour trier efficacement.
Que faire de vos anciens vêtements ? Vous pouvez les donner, les revendre ou les échanger lors de troc party ! 

  • Etape 4 : trouvez les pièces qui vous manquent

L'ultime étape et elle peut être plus ou moins longue. Multiples choix s’offrent à vous : acheter des pièces neuves ou d’occasion, chiner dans les armoires de vos copines, les coudre vous-même… Faites une liste des pièces qui vous manquent et partez à leur recherche !

Misez sur des pièces de qualité qui dureront dans le temps et optez si possible pour des marques éthiques. C’est le principe même de la garde-robe minimaliste : peu de pièces, mais qui vous vont très bien et que vous garderez longtemps !


Et vous, combien de pièces possédez-vous ? Est-ce que vous trouvez cela facile ou difficile de trier votre dressing ? Venez m’en parler en commentaires !

Avec de la persévérance vous allez y arriver.


minimaliste

Ranger pour soulager vos yeux ainsi que votre mental
Ce sera seulement une fois que vous aurez fait un bon tri, que vous pouvez commencer à penser à ranger. Pas avant. Avant ce serait une perte de temps et d’énergie. 

Si vous manquez d’espace et de rangement, je peut vous garantir que l’étape précédente va vous en faire gagner. Pour ma part je m'inspire de la célèbre Marie Kondo. Vous avez le lien sur la photo.

Si après tout cela, vous n’en avez toujours pas assez, dressez une liste des choses/objets qui n’ont pas de place pour être rangées. Demandez-vous ensuite quel type de système serait le mieux adapté pour les ranger. 

  • Des boîtes ? 
  • Une armoire ? 
  • Des jarres en verres ? 
  • Une commode à tiroirs ? 
  • De jolis paniers ? 
  • Des patères au mur ? Des étagères ? ... 

Comme vous pouvez le constater les possibilités sont innombrables. 

Allez faire un petit tour sur le site d’Ikea pour trouver de l’inspiration. C’est une bonne enseigne pour les solutions de rangement. Pensez aussi à ranger de manière efficace, fonctionnelle et pratique pour vous faciliter la vie au quotidien. N'oubliez pas que les choses/objets que vous utilisez souvent doivent être facile d’accès et le plus proche possible de l’endroit où elles vont être utiliser.

Par exemple, dans une cuisine, mieux vaut ranger les verres et assiettes de tous les jours à hauteur accessible sans avoir à monter sur un tabouret et devant. Les choses que vous utilisez occasionnellement par exemple quand vous recevez, devront se trouver dans les hauteurs et derrière dans le fond du placard. 



marie kondo

Réparer pour faire peau neuve

Il est maintenant temps d’offrir une séance spa à votre intérieur. Vous allez le chouchouter, le bichonner, lui redonner de l’éclat.

L’idée est de s’occuper une bonne fois pour toute des petites réparations qui traînent depuis des mois (voire des années !). Voici quelques exemples qui donnent vraiment l’impression d’une maison de mauvaise qualité et même presque abandonnée si on ne s’en occupe pas :

  • Un joint noir dans la salle de bains
  • Une poignée de porte cassée
  • Un pan de rideau qui tombe à moitié
  • Une ampoule au plafond sans plafonnier ou suspension
  • Un trou dans le mur
  • Une porte qui ne ferme plus
  • Des traces/tâches sur la peinture

Vous voyez ce que je veux dire ? Ce sont des choses que l’on peut rectifier assez facilement, sans trop dépenser, mais qui vont avoir un effet bœuf sur votre lieu de vie, croyez-moi. 

Il s’agit d’ailleurs de l’un des piliers du home staging. Pour pouvoir mieux vendre votre bien, il est important de montrer aux acheteurs potentiels qu’il est en bon état. 

Déplacer pour un nouveau départ. Ceux qui me connaissent savent l'importance pour moi de déplacer.
F
acteur puissant pour vous donner l’impression d’avoir une nouvelle maison sans déménager (et sans rien dépenser): changer les meubles de place. 
Vous allez peut-être me dire « ce n’est pas possible ça ne passe pas autrement » ou encore « j’ai déjà tout étudié, c’est la meilleure disposition ». 
Essayez encore. Testez des choses qui vous paraissent illogiques ou impossibles. Pensez aussi à déplacer les meubles dans une autre pièce.
J’ai appliqué ce conseil à de nombreuses reprises et j’en ai toujours été très satisfaite. Et puis le changement, ça fait un bien fou !



Accessoiriser pour donner de la vie

Une touche finale pour vous sentir mieux chez vous. 

A présent que vous avez trié, rangé, réparé et que vous avez votre nouvel agencement, il est temps de donner de la vie et de la personnalité à vos espaces.

J'explique ici de l’accessoirisation ou du "styling" comme disent les décoratrices américaines. 



Voici ce que vous pouvez faire.
A adapter selon vos goûts, vos envies, où la saison du moment :

  • Laissez entrer la nature dans votre intérieur. Abusez des plantes vertes, des fleurs fraîches et des fleurs séchées. Évitez les fausses fleurs tant que possible. Dans la majorité des cas, ça se voit, ça prend la poussière et c’est triste à mourir. Les plantes vont réveiller votre décoration. Les fleurs vont lui donner de la couleur et des parfums agréables. 
  • Ajoutez ou changez de coussins et de plaid sur votre canapé pour lui donner un nouveau look. C’est une astuce peu coûteuse et qui vous permet de changer la déco au gré de vos envies. Vous ne prenez aucun risque a essayer.
  • Rassemblez tous vos petits objets décoratifs au même endroit. Libérant  ainsi toutes les surfaces (buffet, étagères ouvertes, commode, plan de travail, table basse…). amusez-vous à les redisposer autrement sur ces mêmes surfaces. Attention à ne pas trop charger. L’astuce ici est de regrouper les objets en nombres impaires et de laisser l’air circuler l’air entre les différents groupes d’objets sur une même zone. Exemple sur une chiffonnière, regroupez trois vases de hauteurs différentes. 
  • Un peu plus loin, posez deux ou trois beaux livres les uns sur les autres. 

Si vous vous sentez mal à la maison, oppressée, découragée, vous savez maintenant ce qu’il vous reste à faire et par où commencer.

A vous de jouer maintenant !